Mots-clés :

Park Avenue est une rue où vit l’élite new-yorkaise, aux abords de la célèbre avenue, gravite la « fine fleur » de la finance américaine. Les Darling font partie de cette élite, ils ont tout, l’argent, le pouvoir, la célébrité Rien ne semble pouvoir leur résister, et pourtant… Pendant le week-end de Thanksgiving a lieu un drame, le suicide d’un proche de la famille, qui en cache un autre: une gigantesque escroquerie financière. Les rouages d’une machinerie de très grande envergure sont alors mit à jour. Voilà le « Bûcher des vanités » de 2008, de la crise financière et des abus des financiers style Madoff …Ce qui manque à l’auteur c’est le mordant de Tom Wolfe. Les personnages sont un peu trop lisses, mais c’est quand même un portrait pas très reluisant de ce monde. Et pour une fois je vais me plaindre, le est un peut court ce qui est dommage car les personnages secondaires qui me semblait plus intéressant ne sont pas plus développée, plus fouillées. Je regrette également la fin, expédiée un peu trop vite. Mais bon dans l’ensemble un qui se lit bien et on n’a pas besoin d’être un as de la finance pour comprendre les mécanismes de l’escroquerie.

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Park Avenue de Cristina Alger - Albin Michel. Le Réserver ?

Lisez le Buffet des Vanités. Vous lirez la différence d'écriture !  Le Réserver ?
Madoff, l'homme qui valait cinquante milliards. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !