Mots-clés : ,

Nous retrouvons les thèmes chers à l'auteur dans ce onzième ouvrage : les bords de mer, l'enfance, l'injustice sociale, les crises d'identité. L'histoire se déroule dans une cité balnéaire du Var désertée avant le début de la saison. Antoine, mécanicien au chômage, le footballeur le plus doué de l'équipe amateur de la ville, a été sauvagement agressé. Pourquoi et par qui ? Va-­t-­il sortir du coma ? A travers l'enquête de Grindel, le policier chargé de l'affaire, on découvre 21 personnages qui connaissent de près ou de loin Antoine. La construction de cet ouvrage est originale : chaque chapitre qui porte un prénom se focalise sur un personnage différent, ce qui donne une saisissante galerie de portraits où chaque pièce s'imbrique pour donner du sens au récit. L'auteur écrit à la troisième personne, il brosse le portrait d'hommes et de femmes qui se croisent, s'aiment et se déchirent dans ce cadre austère. D'âges différents, certains ont des envies de fuite, de disparition, d'autres se cramponnent à cette vie quotidienne difficile. Le goût d'Olivier Adam pour les perdants et les êtres cabossés par l'échec professionnel ou familial ressort. Il a un regard tendre à l'égard de cette majorité silencieuse qui souffre de la précarité et de la crise économique. Il adopte le langage parlé de ses protagonistes, abuse de phrases courtes, les mots s’enchaînent parfois sans verbe. Beaucoup de rythme, de nervosité. L'écriture est extrêmement visuelle. Un noir et bouleversant, reflet d'une France qui se paupérise, que je vous invite à lire.

- Bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Peine perdue d'Olivier Adam - Flammarion. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 

16 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !