Mots-clés :

Ce écrit à la troisième personne décrit froidement le quotidien d’une jeune femme célibataire qui s'occupe seule de son fils de deux ans. Le père n’a pas donné de signe de vie depuis longtemps et ne paye pas de pension. Nous ne connaissons pas le prénom de la mère ni de l’enfant. Nous assistons à l’aliénation de cette mère dépassée par son fils qui du matin au soir doit s’occuper de lui. Sans famille à proximité, sans crèche et n’ayant pas l’argent pour payer une baby-sitter, elle doit assumer seule la garde et l’éducation de son enfant. Ses rares moments de liberté, elle les passe à regarder les forums sur Internet concernant les mères célibataires. Mais son plus grand plaisir est de fuguer certaines nuits lorsque l’enfant dort enfin. Elle s’éloigne de plus en plus de son domicile pour retrouver un semblant de liberté et de légèreté. Ne risque-t-elle pas un jour de ne pas rentrer ?
Un social qui décrit sans concession l’univers étriqué et sans espoir de certaines mères célibataires.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Tenir jusqu’à l’aube de Carole Fives - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !