Mots-clés :

La forte consommation des écrans met en alerte les parents. Ils sont démunis face à leur rejetons qui semblent être les seuls maîtres du numérique.  Serge Tisseron, auteur de nombreux ouvrages sur les relations que nous entretenons avec les images et les écrans,  fait le ménage des idées reçues ainsi que quelques piqûres de rappel sur le passé.  Les écrans sont en effet considérés aujourd'hui comme une machine infernale au même titre que jadis les livres ( vus comme oisiveté de l'esprit !). Et tout comme les livres, les écrans  présentent aussi des avantages. L'accès aux réseaux sociaux serait,  par exemple, bénéfique pour développer l'aptitude à travailler en équipe,  la réciprocité sociale,  la capacité à interagir.  Mais attention, tout cela nécessite d'un peu d'ordre éducatif.  Accompagner, diriger, protéger et rendre autonome l' enfant sont les mots clés pour réussir ce défi.  Une règle est alors mise en place, celle des 3-6-9-12.  A chaque âge correspond une utilisation adaptée des écrans. Et ne croyez pas que les jeunes savent mieux faire que nous les adultes ! Ils sont juste moins inhibés et plus curieux que nous. Ils ont une facilité d'accès à la technique, mais il ne savent pas trier les infos, rechercher, s' informer. Alors voilà,  même si un peu perdus, nous les digitals immigrants, avons notre rôle à jouer et notre mot à dire !
Un succinct mais exauçant, autour des écrans et de leur utilisation.

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir de Serge Tisseron - Erès
- Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !