Mots-clés :

Shoya, garçon de CM2 combattant l’ennui en faisant des tests de courage insensés avec ses amis, voit en Shoko, jeune fille malentendante et nouvelle élève dans sa classe une source d’amusement inépuisable. L’amusement dérape vite en persécution, et Shoko sera obligé de quitter la classe. Très rapidement la situation se retourne contre Shoya qui subira à son tour la cruauté des autres élèves. L’histoire fait un bond de 5 ans dans le futur pour voir un Shoya en Terminal, seul et souhaitant retrouver Shoko pour s’excuser de son comportement passé. Ce est simplement magnifique, il est juste et crédible dans les situations vécues et leurs traitement par l’auteure. Les personnages sont nuancés, ni blancs ni noirs, ont des réactions touchantes et même si certains peuvent être détestables au départ, ils n’en demeurent pas moins attachants.
Premier à traiter du handicap de surdité, il ne s’arrête pas là, en parlant des problèmes liés à l’école, à l’amitié, à la vie de tous les jours. Rajoutez à cela un dessin sympathique, où les expressions et sentiments sont bien retranscrits mais diffèrents des codes habituels du shonen (le dessin ne plaira pas à tout le monde). Malgré le sérieux des sujets abordés, le rire est bien présent.
C’est une série courte de 7 tomes, qui peut être lue par tout le monde à partir de 13/14 ans et plus. A lire d'urgence !

Camille - Bibliothécaire

A silent voice de Oima Yoshitoki - Ki - oon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !