Mots-clés :

Malek part pour faire ses études universitaire à New York avec un de ses meilleurs copains. Le rêve qu’il n’avait pas cru possible se réalise. Ce n’est pourtant pas cette histoire qu’il nous raconte. On découvre dès le premier chapitre que Malek est dans un établissement de soins psychiatriques. Comment un incident, intervenu au passage de la douane, a-t-il pu le détruire à ce point ? Ce livre nous révèle la fragilité qui peut résider en tout être humain. Alors que Malek semblait plutôt un gars solide, plein de volonté, il se retrouve en perte de repères et plein de culpabilité. La culpabilité d’un nom, d’un peuple, d’une religion, d’un 11 septembre qui ne lui appartient pourtant pas.
Ce livre est déroutant, on se demande tout le long du récit si on pourrait nous aussi en arriver là après un incident quel qu’en soit la nature. On va jusqu’au bout avec un pincement au cœur en souhaitant un happy end …

Le Réserver ?

Martine bibliothécaire à la Médiathéque Simone de Beauvoir

Fuck you New York - Kamel Hajaji - Sarbacane

D'autres conseils de lectures sur notre portail

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !