Mots-clés :

Après avoir mis fin à ses jours dans son appartement, une jeune femme prénommée Emilie devient un fantôme. Hantant l'immeuble où elle habitait auparavant, elle erre de logement en logement, espionnant le voisinage : un couple illégitime, une vieille dame torturant des chats, des parents qui doivent faire face à la disparition inexpliquée de leur fille, un homme qui se vautre dans la luxure avec des personnages de papiers et ce peintre dont Emilie était la muse sans le savoir et pour lequel elle ressent une étrange attirance...
J'ai été totalement séduite par le dessin de Sorel, dans les tons gris, tout en finesse, avec un réalisme et une précision apportés à chaque détail qui m'impressionne. C'est simplement un délice pour les yeux. Par contre, l'histoire m'a laissée de marbre, mais c'est de ma faute, je suis totalement hermétique au genre fantastique même lorsqu'il est, comme ici, manié avec intelligence et teinté de poésie, de sensualité et de noirceur.

-bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Hôtel particulier de Guillaume Sorel - Casterman. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !