Mots-clés :

Mon expérience de de bandes dessinées est assez brève mais au jour d'aujourd'hui, Motherfucker est la meilleure BD que j'ai lue. Combinant la grande histoire (celle de la ségrégation dans les États-Unis des années 60) et le destin individuel (celui de Vermont, membre du mouvement des Blacks panthers), ce récit poignant dévoile l'humiliation et l'injustice subies par la minorité afro-américaine.
Les dix points centraux du programme des Black Panthers demandant entre autres l'égalité, le plein emploi, la justice, l'enseignement du rôle des noirs dans l'histoire américaine rythment et structurent les aventures de Vermont Washington et de ses proches qui vont se retrouvés broyés par les rouages discriminatoires d'état. Cette violence raciale a d'ailleurs parfois rendu ma lecture de l'ouvrage éprouvante. Bien que tous ces personnages soient fictifs, j'ai ressenti pour eux une forte empathie que le magnifique dessin en noir et blanc, très réaliste a renforcé. En effet, j'ai eu l'impression de voir les images danser sous mes yeux, prendre vie. J'ai été happée par ces destinées contrariées mais aussi par le courage et la lueur d'espoir qui continue à luire malgré tout jusqu'à la dernière page...

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Motherfucker
de Sylvain Ricard et de Guillaume Martinez - Futuropolis.
Le Réserver ?
Vous pouvez lire aussi: Black Panthers. LeRéserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !