Mots-clés :

A travers le récit de la lente agonie de sa mère entrecoupée de périodes de rémissions, Mathieu Simonet s'interroge et interroge les autres sur la mort comme pour mieux accepter l'inéluctable :
la disparition de celle qui l'a mis au monde. Pourtant, leur relation, même pendant la maladie, n'a pas toujours été simple. Pascale était une femme alcoolique, colérique mais profondément humaine. A la fin de sa vie, l'écrivain a pu dialoguer avec elle, il nous retranscrit d'ailleurs certaines de ses paroles, certains de ses écrits. Il nous la rend attachante, familière et lumineuse malgré la noirceur de la mort. Un livre multiple et intelligent.

Adja - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir.

La maternité de Mathieu Simonet - Le Seuil. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !