Mots-clés :

Alice a été enceinte très jeune, désormais elle est sur le point d’être grand- mère. A quarante-huit ans elle est consciente qu’elle n’a jamais eu de chance avec les hommes. Souvent maltraitée, elle a dû se contenter de cette misère sentimentale. Pour échapper à cette triste réalité depuis toujours elle se réfugie dans la littérature. Un jour, par le plus grand des hasards, elle se fait masser par un homme japonais. Elle découvre au cours de cette séance de shiatsu, la douceur de ses mains. Pour une fois quelqu’un prend soin d’elle, effleure sa peau avec douceur ! Ces gestes tendres vont lui permettre d’ouvrir son âme. Elle va découvrir le langage de son corps.
Au fil des séances, elle va tomber sous le charme de cet homme mystérieux. Pour se rapprocher encore plus de lui et essayer de le comprendre, Alice va s’ouvrir à la langue et à la culture japonaise. A travers une longue lettre qui lui est adressé, Alice va exprimer la souffrance de son existence mais également l’espoir en l’amour.
Un original, sensuel, à fleur de peau qui rappelle l’importance du toucher pour l’équilibre général et le lâcher prise.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Lettre d’amour sans le dire d’Amanda Sthers - Grasset. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !