Mots-clés :

« Je n'approuve pas personnellement la participation des femmes aux concours publics, ce qui ne signifie pas qu’elles doivent s'abstenir de pratiquer un grand nombre de sports, mais sans se donner en spectacle. Aux Jeux Olympiques, leur rôle devrait être surtout comme aux anciens tournois, de couronner les vainqueurs » a dit un jour Pierre de Coubertin.

Durant toute sa vie, il resta l'opposant inconditionnel de la participation des femmes aux programmes des Jeux. En 1921 Alice MILLIAT, organise à Monaco, l'olympiade féminine à laquelle participent cinq nations. La même année, elle crée la Fédération Sportive Féminine Internationale (FSFI). Cette organisation avait pour objectif principal de vaincre la réticence du Baron Pierre De COUBERTIN sur la participation des femmes aux JO. Face à la pression des femmes, le CIO accepte la participation des femmes à quelques disciplines aux JO de1908, à Londres. Mais, ce n'est qu'en 1928, aux Jeux d’Amsterdam, que officiellement, les femmes entrent dans les Jeux avec cinq disciplines : le 400 m, le 800 m, le saut en hauteur, le lancer du disque et le 4x100 m.
Dans les années soixante-dix, la participation féminine aux compétitions sportives et aux Jeux Olympiques devient plus importante. Dans la société du début du 20e siècle, les athlètes féminines doivent faire face à beaucoup de préjugés : on craint qu’elles perdent leur féminité, qu’elles soient trop musclées ou encore qu’elles deviennent stériles. Mais petit à petit, elles font leur place aux Jeux, sport après sport, épreuve après épreuve.

DE COUBERTIN disait du sport au féminin qu'il était inintéressant, inesthétique et inconvenant.

Que dirait aujourd'hui Pierre de Coubertin de l’engouement du public face aux exploits sportifs des athlètes comme :Merlene Ottay, Laure Manaudou, Venus Williams, Émilie Heymans et bien d’autres encore ?
Peut-être que cette année l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Brunei qui n’ont jamais eu de représentantes féminines aux Jeux permettront à quelques femmes de participer aux JO de Londres, sans être voilées ?!?

[ajouter] - bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie













                            
Le réserver ?               Le réserver ?               Le réserver ?             Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

53 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !