Mots-clés :

Louis de Funès : on n’aime ou on n’aime pas.

Moi, je fais partie des personnes qui aiment et qui ont grandi comme beaucoup avec les films de Louis de Funès. Quel bonheur c’était de le retrouver le dimanche soir ou le mardi soir. De rire de ces mimiques, de son apparence de sérieux coincé, de ces réparties…Et le lendemain, dans la cour de récrée, de se répéter certains dialogues, de se raconter des scènes…Je me souviens de la « Traversée de Paris » et de Gabin gueulant : Jambier 2000 francs….de de Funès ou Montand dans « La folie des Grandeurs » pour réveiller de Funès : il est l’or de se reveillor…ou de de Funès dans La grande vadrouille, Fantômas, les Gendarmes, Rabbi Jacob.…Bon je ne vais pas tous les citer. Je pense que c’était un très grand acteur comique certes mais un très grand comique car je trouve qu’il plus difficile de faire rire que de faire pleurer. Son génie comique reposait sur la finesse de son sens de l’observation qui lui faisait déceler chez ses semblables les comportements les plus drôles dans le registre de la lâcheté, de la colère ou de l’hypocrisie.
Pourquoi je parle de Louis de Funès, parce le 27 Janvier 2013, cela fera tout juste 30 ans qu’il est mort et que ce qu’il disait il y a très longtemps est totalement d’actualité :
« Mon plus grand désir d'acteur ? C'est de faire des films destinés à faire rire les enfants et les parents à la fois dans ce monde trop triste ! » Louis de Funès.

A noter que même Télérama rend hommage à Louis de Funès dans un excellent
hors-série : Le Réserver ?

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Le sublime antihéros de Pascal Djemaa - Autre temps. Le Réserver ?
Ne parlez pas trop de moi les enfants de Patrick et Olivier de Funès - Le Cherche midi.  Le Réserver ?
Les aventures de Rabbi Jacob : . Le Réserver ?
L'aile ou la cuisse : . Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !