Mots-clés :

Dans ce reportage, on rencontre Majouba, Huan Xiao, Moumita, Gounda, Chonchucha et Moindze qui ont comme but commun d'apprendre le français. Ils vivent tous à Paris, dans le quartier de Belleville. Nous assistons à leur entretien avec Joumana et François, deux bénévoles du centre social Elisabeth, à qui ils expliquent leurs besoins, les raisons qui les poussent à vouloir apprendre le français, leurs souhaits.

J'ai beaucoup aimé ce . L'approche de la réalisatrice qui n'intervient à aucun moment dans les entretiens, qui filme beaucoup les visages créant ainsi un lien plus intime avec les 6 protagonistes. Quelques fois c'est drôle, quelques fois émouvant, toujours très humain. On sent la détresse, le besoin, l'envie d'apprendre qu'ont toutes ces personnes. On sourit souvent, quelque fois jaune quand on entend que la plupart des femmes ont pour objectif de trouver un travail de caissière. Ce qui serait une évolution sociale énorme pour elles qui le plus souvent sont techniciennes de surface, femmes de ménage donc.

Seul regret, j'aurais aimé voir comment ces personnes travaillent à l'apprentissage de notre langue. Dans le reportage, on apprend qu'elles doivent sortir, aller au cinéma, dans les musées... ce coté là m'aurait beaucoup intéressée aussi... voir leurs progrès, leur joie de pouvoir enfin s'exprimer en français, le comprendre, devenir autonome... Car lorsqu'on sait lire, parler et compter dans une langue étrangère, la vie quotidienne est plus que facilitée.

Un généreux et humainement très fort. A découvrir.

Maryjo terminé

Références:
J'habite le français de Chantal Briet  - Chiloé Productions, 2008
Vous trouverez ce dans les Médiathèques du Pays de Romans à la cote 370 BRI N°2796

Lire aussi la critique de Télérama

5 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !