Mots-clés :

Ce d’Asif Kapadia sur la chanteuse Amy Winehouse s’ouvre sur des images d’elle, adolescente, prenant des poses de princesse sexy pour chanter Happy Birthday à une copine. Nous la suivrons, dans son intimité, tout au long du parcours qui va la mener jusqu’à la gloire. Un succès qui se révèlera dévastateur… Elle le dit d’ailleurs dans ce : « Ma célébrité je n’y crois pas une seconde. Ça me dépasserait. Ça me rendrait folle probablement ». Ce est jonché d’images inédites filmées dans l’intimité de la chanteuse par des proches ou des paparazzis. Par moment, cela donne une impression de voyeurisme, puis on comprend que le réalisateur voulait montrer ce qu’était devenue sa vie, une vie de célébrité : traquée, photographiée par la presse, filmée dans son intimité par ses proches… Ce témoignage très touchant permet de découvrir une artiste au talent immense mais fragile, dépassée par tout ce qui lui arrivait, sombrant peu à peu dans la drogue et l’alcool… Parmi les moments forts de ce film je retiendrai : l’enregistrement de l’ « Back to black », instant magique où elle chante pour la première fois ce titre écrit suite à la rupture avec son petit ami Blake. Car Amy Winehouse, en plus d’avoir une voix inoubliable, composait ses textes, le plus souvent très autobiographiques. L’autre moment très émouvant, c’est l’enregistrement de son duo avec Tony Bennett, elle est très impressionnée, pas sûre d’elle mais elle est heureuse, « apaisée », elle redevient une petite fille face à son idole… Le même Tony Bennett dira d’elle, les jours suivants sa mort que c’était « une des chanteuses les plus authentiquement jazz. Je la place au même plan que Ella Fitzgerald ou Billie Holiday. Elle avait tous les dons. Si elle avait survécu, je lui aurais dit " Calme toi, tu es trop importante. La vie t’apprend comment la vivre, si tu lui en laisses le temps ». Un bouleversant qui plaira aux fans et qui permettra aux autres de découvrir une autre face de cette artiste exceptionnelle. Elle avait 27 ans lorsqu’elle meurt le 23 juillet 2011…

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Amy d’Asif Kapadia. Le Réserver ?*

Back to black
. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail

18 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !