Mots-clés : ,

Le se déroule trente ans après la fin de la dictature militaire en Argentine. Rubén Calderon est un rescapé de la célèbre École de Mécanique de la Marine, qui servait de geôle où étaient torturés les opposants au régime. Son père et sa sœur sont morts torturés. Trente ans plus tard, il est détective et travaille pour les Grand-mères de la Place de Mai (dont sa mère fait partie) toujours à la recherche de la justice pour les disparus et les enfants arrachés à leurs parents et confiés aux amis du régime. Jana est

une Mapuche. Les siens ont été spoliés de leurs terres par les colons blancs. Aujourd’hui sculptrice à Buenos Aires, elle est aussi à la recherche de la justice. Jana va perdre un ami travesti et Rubén va enquêter sur la disparition d’une photographe, fille d’un riche homme d’affaires. Rien ne destinait ces deux enragés de justice à se rencontrer et à poursuivre ensemble leurs recherches qui vont se dérouler à un train d’enfer.
Les protagonistes évoluent dans un univers dangereux où les militaires, qui ont réussi à échapper à la justice, continuent d’utiliser les moyens de torture qu’ils connaissent trop bien. Noir et barbare. Mais sans doute pas plus noir et barbare que ce qu’ont les Argentins pendant la dictature. Et avec les pistes qui restent ouvertes, j’ai bien l’impression que ce pourrait avoir une suite.

 

Le réserver ? 

Une suggestion de lecture proposée par un lecteur de Montréal membre du club des Irresistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

 

 

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !