Mots-clés :

Ces quatre nouvelles implacables sur une thématique qui le passionne : les choix extrêmes, impensables, révèlent les talents d'écrivain de cet aventurier. La première histoire de ce recueil, Un fanal arrière qui s'éteint, est ma préférée et la plus poignante. La nuit de Noël 1884, le vieux capitaine Flaherty doit faire un choix épouvantable et impossible pour sauver son équipage.
J'ai été happée par cette histoire ô combien tragique et emportée avec l'équipage dans l'ouragan à bord de La Providence ! Patrice Franceschi emploie de nombreux termes techniques maritimes qui ne gênent en rien la lecture, au contraire, le mot juste et la force du style rendent cette histoire captivante et on a qu'une envie, lire les trois autres nouvelles !

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

Première personne du singulier de Patrice FranceschiPoints. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

18 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !