Mots-clés :


Ralph Azham est un peu le pestiféré de son village. On le conspue, on lui refile toutes les tâches ingrates, on le tient à l’écart des « bonnes gens ». Pourtant, enfant, on le destinait à un glorieux avenir : détenteur d’un don peu conventionnel, celui de deviner les naissances et les morts, on pressentait en lui l’Elu que tout le monde attendait. Mais l’Oracle ne le reconnaîtra pas.

Une nouvelle série de Lewis Trondheim que j'avais hâte de lire. Et j'ai passé un très bon moment, trop court même. Alors Ralph Azham c'est l'anti-héros type : détesté de tous, insolent, doté d'un pouvoir étrange, il survit tant bien que mal. Beaucoup d'humour comme toujours avec Lewis Trondheim. Un humour un peu acide, pas du genre a provoqué des gros rires gras. Ceux qui connaissent l'oeuvre de Trondheim (Donjon entre autres) ne seront pas dépaysés. D'ailleurs, Ralph m'a fait pensé à Herbert le personnage central de Donjon. Sinon, je n'ai pas trop aimé les flashbacks à intervalles réguliers, qui au lieu de rendre le récit dynamique, l'alourdissent plutôt. Mais, dans l'ensemble, j'ai vraiment  trouvé Ralph Azham intéressant. Ce n'est sans doute pas du grand Trondheim mais cette série est à découvrir, notamment pour son côté philosophique.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Références:
Ralph Azham- T1 de Lewis Trondheim -  Dupuis
Vous trouverez cette BD dans les Médiathèques du Pays de Romans : Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !