Mots-clés :


Le mouvement skins est née dans les années 60 sur le terreau fertile de la pauvreté, initialement baignée de soul, de reggae  et de ska dans les années 70, il a opéré l’évolution radicale qu’on lui connaît.
Skinheads est l'histoire d'une famille ou d'une bande (pour les skins, c'est idem), spécifiquement prolétaire et parfaitement anglaise, vu à travers trois générations d'une même famille.
Il dresse un portrait au vitriol d’une classe populaire ravagée par le chômage, terrifiée par la concurrence des travailleurs immigrés,
John King nous plonge dans la culture skinhead, de la naissance du mouvement dans les années 1960 à son virage politique vers l’extrême-droite.
Je n’ai pas aimé mais vraiment pas aimé ce .
La vie de cette famille est inintéressante ! Cependant, le sujet m'a  m’intéressé : la naissance du mouvement Skins, tout ce que je savais c’était l’image véhiculé par les médias, de crane rasé, bras tendu et leur haine de l’autre.
Ce m’a « obligé » à me documenter et à chercher à comprendre comment ce mouvement est arrivé à cette image de violence. Finalement, tout n’est pas à jeter dans ce livre.

[ajouter] - bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Skineads de John King - Diable VauvertLe Réserver ?

6 notes :

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !