Mots-clés :

Un petit livre de 144 pages qui interpelle le . Une jeune Londonienne, enceinte de son amant , sent le besoin de transmettre à son enfant ses origines, une forme d’héritage qui lui a manqué. Emma passe sans difficultés « des détails domestiques à la réflexion philosophique sur l’amour, la perte, la mémoire, les liens familiaux. La narration à la deuxième personne du singulier a pour effet de rapprocher le narrateur du . » Un livre d’, décrivant la situation présente de nombreuses mères célibataires. Ce récit est fort bien écrit. Ce qui nous reste du passé, c’est le matériau de l’avenir.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Ce qu’il nous reste d' Aislinn Hunter - Les Allusifs. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !