Mots-clés :

Dans ce premier ouvrage Lou Marcouly-Bohringer, fille de Richard Bohringer, s’est probablement inspirée de la maladie récente de son père pour écrire ce récit vif et touchant. Le personnage principal de ce est une jeune femme âgée de 26 ans. Elle est plutôt passive et peu motivée par la réussite sociale. Elle vivote sans trop se poser de question sur son avenir jusqu’au jour où un coup de fil lui annonçant la maladie de sa mère va bouleverser complètement sa vie. Les tâches au cerveau qui ont été découvertes par les médecins lui font peur, lui font mal, la mort plane désormais sur sa mère. La narratrice va s’engager avec sa mère dans la lutte contre cette tumeur, contre ces cellules qui prolifèrent avec obstination détruisant du même coup le corps qui les abrite. Elle nous fait partager les longues journées et nuits passées auprès de sa mère dans l’incertitude. L’attente interminable, les traitements qui fatiguent le corps et modifient l’apparence de l’être aimé. Le personnel médical parfois brutal mais souvent dévoué qui est là pour soulager la souffrance et pour faire parfois des miracles. La solidarité familiale est également importante pour pouvoir souffler et passer le relai. Ce court texte rappelle à tous ceux qui ont ces moments le désarroi, l’impuissance que l’on éprouve face à la maladie d’un être cher. Cet accompagnement est une véritable épreuve qui transforme sa propre vision de la vie. Nous prenons conscience de la fragilité de notre condition d’humain.
Ce qui m’a manqué dans ce récit c’est le point de vue du malade. Il s’agit d’un parti pris de l’auteur qui déséquilibre le récit et le rend encore plus dramatique. Ce qui donne du courage, de l’énergie, l’envie de se battre auprès d’un malade c’est le partage. Le dialogue s’il est encore possible mais aussi les regards échangés, les sourires, le contact physique. C’est cet échange qui est la clef de tout et qui permet de résister face à l’adversité.

- Bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Cellule de Lou Marcouly-Bohringer - Flammarion. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !