Mots-clés :

J’écoute pratiquement tous les matins la chronique de Bernard Guetta sur France Inter. Je l’ai d’autant plus écouté depuis le début des révolutions arabes. Pour des multiples raisons le sujet me touche, m’intéresse.
Alors pourquoi lire ce que j’ai déjà entendu à la radio ? Parce que, ces révolutions ont suscités de l’espoir, de l’enthousiasme, beaucoup de questions, de peur, de réflexions : tout ça pour ça (élections des islamistes) et que ce livre permet de décrypter, de comprendre…

Ces chroniques expliquent, décortiquent, analysent, comparent ces événements au jour le jour et de les lire un an et demi après le début des révolutions arabes est passionnant. Il explique que ce formidable élan de liberté qui a saisit le monde arabe et d’autres pays ne s’arrêtera pas,
il y aura des retours en arrière, des bonds en avant, des stagnations.
La liberté avance doucement mais elle avance.

Bernard Guetta parle aussi de la Turquie, de la Chine, de l’Algérie, de l’Iran, des enjeux, de l’impact de ces mouvements sur ces pays là. Et la Syrie, il n’oublie pas la Syrie, où le médecin Président Bachar Al Assad continue sa politique de répression brutale, féroce, qui utilise des enfants comme boucliers humains.
A lire 

[ajouter] - bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Voir nos présentations sur les révoltes arabes : 1 et 2

Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

10 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !