Mots-clés :

Nuit blanche sur la ville blanche

L'histoire tourne autour d'une famille, dans un quartier d'Alger la blanche.
C'est la réalité d'une même situation racontée par les différents membres de la famille.
Sarah qui se voulait peintre, est revenue vivre chez sa mère avec son mari Hamza le fou.
Adel, qui a perdu le sommeil tenaillé par un terrible secret.
La belle et libre Yasmine qui attise la convoitise des hommes.
La mère, veuve qui ne comprend plus ses enfants. Ils vivent ensemble, se croisent, se parlent sans jamais réellement se connaître.
Dans ce quartier on s'ennuie, on médit, on jalouse et on rêve à ciel ouvert d'un avenir loin du désespoir, de la souffrance, de la folie.

Et au centre de ce court d'une force impressionnante, il y a Alger qui bout comme une cocotte minute, traversée par une révolte contenue et encore maîtrisée.

L'auteur a su capter une atmosphère, des personnages, une ambiance et nous donner un très beau texte.
C'est un coup de coeur.
- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Lire l'article dans le Courrier International

Références :
L'envers des autres de Kaouther Adimi
- Actes Sud
Vous trouverez ce dans les Médiathèques du Pays de Romans à la cote R ADI

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !