Mots-clés :

Dans ses livres, -Louis Fournier a donné des nouvelles de toute sa famille, de son père, de la mère de ses enfants, de ces deux garçons handicapés, de sa femme disparue et de sa fille. Ne manquait plus que sa mère, femme discrète et réservée qui « a toujours laissé passer les autres devant ». Elle s'appelait -Thérèse et a dans une petite province, entouré d'un mari alcoolique et d'une mère autoritaire. Renonçant à ses rêves d'artiste, elle a élevé toute seule ses quatre enfants. -Louis, l'aîné, se souvient et raconte par petites touches ses souvenirs d'enfance et de jeunesse auprès de cette mère si courageuse, qui a tout supporté. Malgré les tourmentes d'une vie difficile, elle a su protéger ses enfants et leur donner une vie de famille unie. C'est sans doute le livre le plus sensible de -Louis Fournier, il sait trouver les mots pour nous émouvoir et faire revivre cette irremplaçable absente.
Un très bel hommage à cette mère qu'il a tant aimé sans jamais vraiment lui dire.

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

Ma mère du Nord de Jean-Louis Fournier - Stock. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !