Mots-clés :

déroutant que celui-ci. Construit comme un patchwork de récits sans liens apparents, le relate l’histoire d’Alice. Lorsque le commence, Alice est adulte, elle a trouvé refuge en Espagne pour échapper à son passé récent et peut-être tenter de se reconstruire. Elle vient juste de terminer l’écriture de ce qui s’est passé lorsqu’elle avait 17 ans et des conséquences que cela a eu sur sa vie. Ce récit elle l’offre à sa meilleure amie Haley qui depuis toutes ces années n’a eu de cesse de la pousser à témoigner de ce qu’elle a . A 17 ans, Alice était une lycéenne normale, elle se préparait à intégrer une école de journalisme et rêvait d’écrire un film d’horreur avec Haley. Lors d’une soirée bien arrosée dont l’équipe de crosse du lycée a le secret, elle s’enivre suffisamment pour ne plus se souvenir de rien. Ce n’est que le lendemain qu’elle apprend ce qui s’est passé. Deux garçons de l’équipe de crosse se vantent d’avoir profité d’elle sur la banquette arrière chacun à leur tour. La rumeur enfle, le récit se fait et se défait au gré des adolescents, se propage avec de plus en plus de détails, Alice devient un sujet de moqueries. Harcelée, elle fait une tentative de suicide. Seule Haley prend sa défense devant les insultes Les choses deviennent sérieuses, il faut que la vérité éclate. Mais quelle vérité ? Celle de l’équipe de crosse ? Celle d’Alice qui ne se souvient de rien et imagine le pire ? Voilà comment sur un bruit, une rumeur, une envie de nuire, de se vanter, de protéger et même avec la meilleure cause au monde, la vie de quelqu’un peut devenir un enfer. Bien sûr personne ne pense à cela, on n’est trop dans l’immédiateté, trop soucieux de sauver les apparences la plupart du temps.
J’ai beaucoup aimé la première partie du malgré les colères qu’elle a provoquées chez moi. Ensuite le récit était plus déconstruit et donc assez déconcertant mais sans doute s’agissait-il pour l’auteure-Alice de se reconstruire en se donnant « le beau rôle » ou en conduisant le protagoniste masculin à la déchéance. A croire que l’auteure peut elle aussi faire croire n’importe quoi au !

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

True Story de Kate Reed Petty - Gallmeister. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !