Mots-clés :

Celui qui pas a une vie, celui qui lit a 5000 ans…Umberto Eco.

« L’homme qui savait tout » vient de mourir à l’âge de 84 ans. Grand intellectuel de gauche, philosophe, sémiologue, universitaire l'écrivain Umberto Eco a connu la gloire mondiale avec un thriller médiéval et érudit, Le Nom de la rose (1980), qui s'est vendu à plusieurs millions d'exemplaires et a été traduit en 43 langues. Après Le Nom de la rose, Il a publié : Le Pendule de Foucault (1988), L'île du jour d'avant (1994) et La mystérieuse flamme de la reine Loana (2004). Son dernier , Numéro zéro, publié en 2014 fable aussi noire que féroce qui épingle la faillite contemporaine de l’information.
Ses romans pourtant assez ardus ont rencontré un large public populaire. Le a été adapté au cinéma en 1986 par le Français -Jacques Annaud avec Sean Connery dans le rôle du frère Guillaume de Baskerville. Le succès du et du film lui assure une notoriété quasi universelle. Umberto le linguiste et Eco le romancier n’ont cessé de s’interroger sur la vérité de la science et la folie de l’imagination. A moins que ce ne soit le contraire...
Il y a comme ça des écrivains et philosophes qui vous laissent une empreinte ineffaçable toute votre vie.

Liste non exhaustive de ses romans et essais ici

La quête de Guillaume de Baskerville et de son élève est un des romans policiers les plus réussis que j'ai eu l'occasion de lire... Mais c'est bien plus que cela ! Ce qui fait que le livre est passionnant, c'est son côté très documenté quant à la pensée religieuse des XIVe-XVe siècles, avec l'affrontement entre les différentes conceptions théologiques. Le Christ était-il pauvre ou non, l'Eglise doit-elle se plier à la pauvreté ou non, doit-on laisser le savoir à la portée de tous ?...
A la fois thriller populaire et traité théologique, dense et érudit (mais pas inaccessible !), historique et métaphysique, ce , selon les propres mots de l'auteur, laisse au une grande liberté d'interprétation. Bref, un d'une richesse hallucinante, baigné d'une ambiance médiévale envoûtante. Ce est une pure merveille.


- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie


D'autres conseils de lectures sur notre portail

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !