Mots-clés :

Philippe Leduc et Cécile Duffaut prennent ensemble le train de 06 h 41 qui les emmène de Troyes à Paris. Ils s’assoient côte à côte. Hasard ? Ils ont été amants 27 ans auparavant pendant 4 mois. Leur rupture, pendant un voyage à Londres, a été assez rude. Pendant les 94 minutes du voyage, ils n’échangent que quelques banalités. Mais JP Blondel va nous faire pénétrer alternativement dans leurs univers intérieurs, leurs souvenirs, leurs réflexions actuelles. Lui se souvient de ses maladresses, de ses goujateries plutôt, mais il voudrait qu’elle sache qu’il a changé. Il la trouve encore très belle. Pour elle, cette présence à ses côtés réveille de fortes rancœurs, du dégoût. Mais elle se souvient aussi de ses côtés attachants, de sa peau… Il ne faudrait pas qu’il pense que, qu’il croie que… Ils veulent impérativement se parler, mais rien ne sort. Jusqu’à l’arrivée où elle prend sa valise, descend du wagon, s’éloigne, s’arrête sur le quai et se retourne…
La prose de JP Blondel suggère plus qu’elle ne décrit, et embarque le comme acteur du scénario. Elle a ce pouvoir inouï de tenir le en haleine alors que cette banale histoire d’amour ratée aurait pu nous faire quitter le navire dare-dare. Mais on a hâte d’arriver…

Bernard, des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

06 h 41 de Jean-Philippe Blondel - Buchet - Chastel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 

14 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !