"Mes Grands-Mères s'appelaient Marthe et Mathilde. Leurs prénoms commençaient par les deux mêmes lettres. Elles étaient nées la même année, en 1902. Elles moururent l'une après l'autre en 2001."
Ansi commence ce récit. C'est une histoire d'amitié entre deux femmes que tout sépare. L'une est française, l'autre est allemande, elles sont amies depuis l'âge de 6 ans, date à laquelle les parents de Mathilde quittent l'Allemagne pour s'installer à Colmar en Alsace. Hélas, la guerre éclate et Mathilde va être confrontée à la haine, elle va subir les menaces d'expulsion, les humiliations comme, "sale étrangère ! sale boche ! "  Marthe sait que sympathiser avec l'ennemi est interdit, mais ce climat de haine ne l'atteindra pas, elle se moque de cette folie patriotique, l'amitié est au-dessus de tout.
Leurs lignes de vie courent l'une à côté de l'autre en parallèle (elles perdront toutes les deux leur second enfant à quelques mois d'intervalle).
Dans ce "" on découvre une histoire de femmes liées par une incroyable amitié. On retrouve aussi l'histoire de cette Alsace tiraillée et meurtrie.
Ce livre décrit aussi les problèmes de nationalité, les souffrances provoquées par les conflits armés, qui sont hélas encore d'actualité.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Références:
Marthe et Mathilde de Pascale Hugues - Les Arènes
Vous trouverez ce   dans les Médiathèques du Pays de RomansLe réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

 

22 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !