Mots-clés :

Le crabe dans ce récit ne désigne pas le cancer mais en langage de prisonnier le gardien de prison. L’auteur qui connaît bien le milieu carcéral, puisqu’elle est éducatrice chargée de réinsertion, utilise son expérience pour écrire un original sur le personnel pénitencier. Le personnage principal, Christo, vient de réussir le concours de surveillant pénitentiaire. Il se considère comme un ethnologue chargé d’observer le personnel et les détenus. Et c’est sur ce point que repose la force du récit. L’auteur nous montre de l’intérieur le fonctionnement d’une prison, la hiérarchie, les codes. Le quotidien ressemble à une ronde sans fin : cliquetis des clefs, stress, bagarres, alertes soudaines sous le regard des chefs qui ont le pouvoir de faire avancer la carrière ou de la stopper. Le danger de ce type d’emploi extrêmement pénible et absorbant est de se couper progressivement du monde réel. Nous assistons au fil du récit et des circonstances à la métamorphose de Christo qui témoigne de l’aspect impitoyable de l’univers carcéral des deux côtés des barreaux.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Métamorphose d’un crabe de Sylvie Dazy - Le Dilettante. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !