Mots-clés :

Le prix Goncourt a été décerné à Mathias Enard pour son Boussole.

Lors d'une nuit d'insomnie Franz Ritter, musicologue viennois, en proie à l'angoisse de la maladie, se remémore tous les chemins qui l'ont conduit vers l'Orient et aussi vers Sarah, une jeune archéologue son amour et avec qui il a partagé de nombreuses émotions en Syrie, Irak, Iran… Toutes ces images défilent, scandées par les heures de la nuit viennoise et dominées par l’inaccessible Sarah. Aimée, admirée, idéalisée par Franz, Sarah est persuadée que la culture occidentale doit beaucoup à l’influence de l’Orient ; elle cherche tous les passages, les ponts, les miroirs entre les deux. Un riche, foisonnant, envoûtant, et qui malgré sa grande érudition peut toucher tous les publics, car l'auteur nous retient avec une trame romanesque d'un amour idéalisé et impossible mais surtout par ces histoires d'aventuriers comme Jane Digby, Marga d'Anduran...Boussole est le livre d'une passion, un vibrant hommage à cet Orient, objet de tous les fantasmes et sources d'inspirations, qui, hélas, vit actuellement une période tragique et chaotique !

Avec ce Mathias Enard dit qu'il veut « lutter contre l’image simpliste et fantasmée d’un Orient musulman et ennemi, en montrant tout ce qu’il nous a apporté ».

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Boussole de Mathias Enard - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

16 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !