Mots-clés :

 Jean-Louis Fournier réussit à nous faire sourire en racontant les jours qui ont suivi la mort de sa femme Sylvie, son alter ego depuis 40 ans. Il évoque des petits faits quotidiens, des réflexions sur l'absence, sans larmoyer et toujours avec dérision. Ainsi, il décrit les amis qui n'osent pas l'appeler pour la bonne année alors qu'il n'attend que ça. Mais « Veuf » est surtout une déclaration d'amour, toute en douceur et poésie.

Isabelle - Bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie









Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

10 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !