La Journée de la Femme «Ringarde!» «Inutile!» «Insignifiante!»

Lorsque l'on interroge les femmes sur le bien fondé de cette journée qui a lieu chaque 8 mars le constat est majoritairement sans appel:elles n'ont que faire de cette journée où elles sont pourtant célébrées. Et les remarques les plus définitives proviennent souvent des femmes les plus jeunes. Trente deux ans après que le président François Mitterand ait donné à la Journée de la femme son statut officiel et alors qu'elle est aujourd'hui fêtée dans le monde entier que reste- t-il des combats féminins et féministes?
«Pensez à moi et souvenez-vous de l’action que j’ai menée en faveur des femmes! Je suis certaine que nous triompherons un jour!»a écrit Olympe de Gouges. Femme de lettres, femme politique et intellectuelle libre elle a rédigé en 1791 "La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ". Militante acharnée, elle paiera cher ses engagements (contre l'esclavage, pour l'égalité hommes-femmes...) et sa liberté de penser. Condamnée à mort elle sera guillotinée en 1793. Vu sa fin tragique sa phrase la plus célèbre résonne d'autant plus fort «La femme a le droit de monter sur l’échafaud; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune.» Pour aller plus loin dans la connaissance de la vie de cette femme extraordinaire je vous conseille la magnifique BD très documentée de Catel et de José-Louis Bocquet simplement intitulé Olympe de Gouges (voir critique de ).
Autre époque, autres moeurs mais même combat: Clémentine Autain incarne aujourd'hui la nouvelle figure du féminisme français. En novembre dernier avec le Nouvel Obervateur (n°2507) elle a lancé le manifeste des 313.
313 femmes célèbres ou anonymes s'écrient: «Oui je déclare avoir été violée.» L'engagement de la jeune femme politique a pris naissance dans le viol qu'elle a subi et qu'elle a évoqué pour la première fois dans la biographie qu' Anne Delabre lui a consacré Clémentine Autain:un portrait: «En parler, c'est être fidèle à mon engagement. Car se taire, c'est faire le jeu des violeurs.» Quarante et un ans plus tôt ce même journal avait lancé le manifeste des 343 dit «manifeste des salopes» rédigé par Simone de Beauvoir. 343 françaises dont Marguerite Duras, Catherine Deneuve et Françoise Sagan déclaraient avoir avorté alors que cet acte était alors interdit. Deux manifestes pour alerter les pouvoirs publics et l'opinion, faire avancer les droits des femmes et reculer les violences à l'encontre de celles-ci.
Un film incarne également ce soubresaut féministe face à l'intolérance et l'ignorance ambiantes: La journée de la jupe de Jean- Paul Lilienfeld. «Une jupe, ce n'est qu'un bout de tissu, mais qu'elle soit courte ou qu'elle soit longue, ce symbole peut nous aider à gagner une bataille contre l'obscurantisme, et même contre ce qu'il faut bien appeler, la haine des femmes» a déclaré l'actrice principale Isabelle Adjani lorqu'elle a reçu un prix lors de la cérémonie des globes de cristal en 2010 pour son rôle de prof aux bords de la crise de nerfs.
Mais cette journée est aussi l'occasion de fêter les femmes dans leur force entrepreunariale, leur capacité de création et d'invention comme avec l'encyclopédie ludique et savante "Les femmes de la chanson française: deux cent portraits de 1850 à nos jours". Cet ouvrage rend hommage aux chanteuses, compositrices, auteures, productrices, musiciennes qui depuis plus de 150 ans apportent leur savoir-faire au domaine de la création musicale.
Alors pourquoi pas une journée de la femme si les 364 jours restant (et 365 en année bissextile) ne sont pas comme le diraient certains (avec ou sans humour) exclusivement des journées de l'homme?

Adja - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Olympe de Gouges. Le Réserver ?
La journée de la jupe. Le Réserver ?
Les femmes de la chanson. Le Réserver ?
Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Le Reserver ?
Clémentine Autain : portrait. Le Réserver ?

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !